Cryolipolyse et médecine esthétique

06 09 88 78 78

la cryolipolyse à Toulon la cryolipolyse à Toulon la cryolipolyse à Toulon

Menu

Nouvelle machine de cryolipolyse au cabinet médical

Déroulement de la séance

Nouvelle machine de cryolipolyse de dernière génération.

Cryolipolyse 2.0 , dernière génération de machine avec pièce à main tout métal pour une meilleure répartition du froid.

Encore plus efficace, la nouvelle machine de cryolipolyse améliore fortement la  réduction des amas graisseux localisés.

 

Il s’agit d’une  procédure non invasive (pas de chirurgie).

Cette méthode permet, grâce à un choc thermique contrôlé, de réduire en douceur et efficacement les adiposités.  Ainsi la graisse localisée va se réduire d’environ 25 à 40%.

 

C’est ce choc thermique et le froid appliqué (bien en dessous de zéro) qui vont déclencher le processus d’apoptose de cristallisation des triglycérides et de  la destruction des cellules graisseuses et leur élimination par l’organisme.

 

Des résultats visibles et naturels sont obtenus de façon durable dans les zones traitées.

Mais attention, il faudra plusieurs semaines et jusqu’à plusieurs mois pour voir les résultats. En effet, il faut laisser au corps le temps éliminer les cellules mortes par drainage rénal et hépatique.

Si le protocole reste le même, une nouvelle génération d’appareils (machines de cryolipolyse) rendent le traitement beaucoup plus performant qu’autrefois ! :

– On pose préalablement une « membrane ». Il s’agit d’un lingette non tissée spécifique à base de cellulose. Elle est imbibée de composants permettant de protéger la peau du contact avec les plaques à effet Peltier. Ainsi elle protège des brulures.

–  Il y a ensuite aspiration du bourrelet graisseux (ou de plusieurs, selon les appareils de cryolipolyse qui disposent de plusieurs bras)

–  Puis, réalisation d’un choc thermique, par descente de la température pendant au moins une heure environ.

– Des massages par la machine sont effectués par modulation de l’aspiration du bourrelet en milieu de séance.

– Enfin, en fin de séance, je réchauffe la zone traitée avec un rayonnement de radiofréquence permettant une remontée rapide en température. Ainsi, il y a une meilleure mise en condition du drainage des cellules adipeuses traitées.

Principales caractéristiques :

  • Grande efficacité grâce à des pièces à main « tout » métal » qui permettent un refroidissement uniforme et beaucoup plus profond que les pièces à main d’autrefois.
  • Méthode non invasive (pas de chirurgie, pas de traumatisme, pas d’aiguille ni de canule).
  • Pas de douleur, pas d’anesthésie autre que celle procurée par le froid thermique, (une légère douleur pourra apparaître au debut, le pincement liée à l’aspiration et après la séance lorsque la zone traitée se réchauffe).
  • Pas d’éviction sociale, pas d’interruption de l’activité professionnelle ou du sport habituel.
  • Séance de 1 heure environ à renouveler une ou 2 deux fois au bout d’un à deux mois.
  • Premiers résultats visibles à partir de 6 à 8 semaines et se poursuivant pendant 3 à 6 mois.

Les questions souvent posées au sujet de la cryolipolyse.

OUI !!. Aujourd’hui il y a des machines beaucoup plus performantes que d’autres. C’est pour cela que avons une nouvelle machine de cryolipolyse encore plus performante !!

Ce sont surtout la qualités des pièces à main qui va jouer.  Car toutes les machines ont quasiment les mêmes performances sur les fonctions d’aspiration de de froid.

Par contre les nouvelles pièces à main sont aujourd’hui beaucoup plus ergonomiques. Elles sont lisses rondes, et surtout de matière métallique uniforme pour une parfaite répartition du froid .

On trouve aussi une plus grande variétés de pièces à main sur les nouvelles machines de cryolipolyse. Cela permet  de traiter de plus nombreuses zones corporelles.

Attention !!!  il n’y a que les médecins qui sont autorisés à pratiquer et manipuler les nouvelles machines de cryolipolyse ou les anciennes !!

IL faut des compétences médicales pour évaluer le degré de contre-indication d’éventuels patients à la cryolipolyse. De plus il faut être capable de prendre en charge les éventuels problèmes. Cela comprend les brulures, malaises, rares mais pouvant toujours survenir pendant ou après la séance …

On rappelle que les salons d’esthéticiennes ou autres franchisés qui se lancent dans la cryolipolyse se rendent coupable d’exercice illégal de la médecine.  C’est puni au pénal par la loi.  Ils tombent sous le coup de l’arrête du 6 janvier 1962, tout comme pour les  IPL  (« l’épilation définitive »)

Le rappel à la loi pour tous les actes de cryothérapie (article 4)  :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000802880

La cryolipolyse est une méthode non invasive dont les résultats sont surs et très progressifs. En effet, le processus d’apoptose et de nécrose donnera ses premiers résultats visibles au bout de 30 jours à deux mois. Tout va dépendre des personnes et de l’épaisseur du bourrelet graisseux.  Enfin, l’élimination des cellules graisseuses se poursuivra pendant plusieurs mois.

Pour résumer, je constate qu’avec les nouvelles machines de cryolipolyse, les résultats apparaissent beaucoup plus rapidement !

Il ne faut pas s’attendre à perdre des centimètres ou du poids la première semaine. Par contre, les bourrelets commenceront à s’effacer au bout de 30 jours environ voire moins dans certains cas.

Sur l’image suivante, nous pouvons constater la réduction de l’épaisseur de la couche graisseuse au bout d’un mois et demi et deux séance sur le ventre.résultats

Le prix des séances de cryolipolyse varient sur une plage considérable. On peut trouver des séances de l’ordre de 200 euros dans des cabinets médicaux et d’autres à plus de 1000€ dans certaines cliniques parisiennes. (pour une heure de traitement)

Est-ce que cela signifie que la qualité des résultats sera différentes également ? 

Oui et non !

Oui, il y aura des résultats différents selon l’opérateur et selon la machine !

Mais non, les meilleurs résultats ne seront pas forcement les plus chers .  Les réglages de la machine seront déterminants ainsi que le type et la forme de la pièce à main. les trois principaux paramètres sont :

– la durée de la séance (en minutes, de l’ordre de 60 à 80)

– de la dépression à exercer pour aspirer l’amas graisseux (en kilo Pascal, de l’ordre de 10 à 60 selon l’adiposité de la peau)

– de la température à appliquer. (en degré Celsius, entre -8°C et zéro)

Tout les appareils marchent avec le même principe de refroidissement réalisé avec des plaques à effet Peltier dont le principe est bien connu. Un groupe assurant le vide permet d’aspirer la peau et les bourrelets dans une pièce à main creuse en forme de cloche :

pièces à main

Grand nombre de pièces à main cryolipolyse

Pourquoi alors de telle différence de prix ?

Cela s’explique uniquement par la politique commerciale de certains constructeurs qui pensent avoir le monopole du procédé et vendent extrêmement cher leur machine (>70000€), ce qui contraint les médecins à proposer leurs soins à un cout suffisant pour amortir leur investissement à terme …

De plus certaines machines ne disposent que d’une seule pièce a main opérationnelle par séance. Ce qui oblige donc à faire deux séances pour les poignées d’amour par exemple, donc deux fois plus de temps , etc.

COUT DES SÉANCES (à compter de décembre 2014) :

Les séances sont facturées  300 euros HT chacune. Le prix est le même avec une ou deux pièces à main (poignées d’amour par exemple). La séance dure 60 à 70 minutes.

La douleur est une sensation très suggestive. Mais on peut dire que la cryolipolyse est un procédé absolument pas douloureux !

Il y a aujourd’hui plusieurs générations de machines presentes chez les médecins.

La première génération faisait  du froid (et quelques une du chaud en alternance, uniquement pour déclencher l’apoptose. Les machines les plus performantes cristallisaient aussi la graisse et provoquaient également un phénomène de nécrose par destruction de la paroi de la cellule graisseuse).

Aujourd’hui les nouvelles machines performantes provoquent ce phénomène de nécrose en cristallisant la graisse, les triglycérides, à l’intérieur de la cellule graisseuse. Plusieurs mécanismes se retrouvent en jeu, nécrose, apoptose et certainement d’autres)

La douleur peut se ressentir à la fin de la séance au moment de la remonté de la zone refroidie à la température du corps lors de la revascularisation.

 

Au final, il y a moins d’hématomes liés à l’aspiration sur le bourrelet boudiné et  congelé qu’il faut en général masser en fin de séance pour retrouver une forme initiale (toujours légèrement douloureux) grâce à la forme ergonomique des nouvelles pièces à main.

Enfin sur l’aspect danger, l’exposition au froid de la cryolipolyse n’est absolument pas dangereux sur un corps sain et sans contre-indication évidemment. Voici quelques repères sur les conséquences d’une exposition de la peau au froid :

  • Entre 5 °C et – 5 °C : Quasiment pas de danger si l’ exposition dure moins d’heure et est faite sur une peau sèche saine (et sans problème de contre-indication au froid)
  • Entre – 5 et – 40 °C : la peau  peut geler rapidement en moins de 30 minutes, il faut surveiller le blanchiment de la peau et l’engourdissement. L’expertise du médecin rentre en jeu pour eviter les problèmes toujours possible avec la cryolipolyse
  • Entre – 40 et – 55 °C : des gelures graves peuvent arriver en moins de 10 minutes. le risque de nécrose est présent
  • Moins de – 55 °C : la peau peut geler très rapidement en moins de 2 minutes avec installation d’une nécrose irréversible.

Le déroulement de la séance est le suivant :

  • La consultation de consentement éclairé préalable à permis de choisir la zone, le nombre de pièce à main, la taille des pièces à main en fonction de la zone et de de la morphologie du patient.
  • Il n’y a pas de condition ou restriction particulière avant de faire la séance. (jeune, ..) hormis les contre-indications que le médecin doit évaluer.
  • Des photos de références sont prises avant la séance de cryolipolyse.
  • La séance se fait sur un lit d’examen. La zone est désinfectée à l’alcool, éventuellement rasé si des poils longs sont présents susceptibles de gêner l’aspiration.
  • Une lingette stérile imbibée d’un gel spécifique est appliquée sur la zone où se fera l’aspiration. le but de cette application est de minimiser les effets néfastes du froid au niveau du contact avec la peau.
  • la pièce à main est positionnée et le vide appliqué à la juste dépression permettant l’aspiration afin de remplir entièrement les pièces à main de l’appareil de cryolipolyse.
  • Les autres réglages étant faits au préalable, il n’y a plus qu’à attendre 70 minutes en moyenne que que séance arrive à son terme.
  • Au terme l’ aspiration et la « congélation » s’arrêtent. On retire la pièce à main ainsi que la lingette. On essuie la zone et personnellement je pratique ensuite une séance de radiofréquence pour réchauffer la zone et d’ultrasons pour faciliter le drainage qui va concourir à éliminer les cellules graisseuses détruites. (voies hépatique et rénales)

PERSONNELLEMENT, JE RESTE AVEC LE OU LA PATIENTE TOUT AU LONG DE LA SÉANCE !!

Les cellules graisseuses détruites le sont définitivement. Beaucoup ont été détruites et leur contenu se videra (les triglycéride).

Donc, le traitement est définitif. Par contre il est vivement recommandé d’en profiter pour équilibrer son alimentation afin que des amas graisseux ne se forment pas ailleurs. C’est le principal risque.

Oui bien sûr, il y a des contre-indications, notamment :

– La grossesse, puis les périodes d’allaitement !

– les problèmes dermatologiques à l’endroit du traitement,

– Les hernies abdominales, y compris les hernies ombilicales souvent décelées après les grossesses,

– L’hypersensibilité au froid ou l’urticaire que l’on trouve dans la cryoglobulinémie ou le syndrome de Raynaud,

– Les plaies ou cicatrices récentes évidemment,

– les implants et pacemakers.

Oui, on peut traiter plusieurs zones à la fois. D’ailleurs, les appareils de cryolypolyse sont munies de plusieurs bras de traitement pouvant fonctionner simultanément.

La seule contrainte sera l’écartement entre les zones afin de bien positionner les pièces à main afin que celles-ci ne se gênent pas.  Il vaudra toujours mieux traiter les zones symétriques en même temps (poignées d’amour par exemple).

Oui, aucun problème pour enchainer plusieurs séances à la suite sur des zones différentes. (prévoir un bon livre ou une tablette  :mrgreen:  )